Enceinte et prête pour le départ, que faire pour un voyage serein ?

Avant tout voyage, quel que soit le trimestre de grossesse, une femme enceinte doit impérativement consulter son gynécologue. Après avis favorable de son médecin, elle doit néanmoins bien choisir le mode de transport.

Le train, mode de transport idéal pour les femmes enceintes

A ne pas oublier que le train reste le meilleur moyen de transport pour femme enceinte, le plus sûr aussi. Elle peut se lever et marcher facilement dans les couloirs, ce qui va diminuer le risque thromboembolique, le risque de phlébite et d’embolie pulmonaire. En effet, le fait de rester immobile pendant de longues heures et une longue durée du trajet peut accroître ces risques.

Rester vigilante

Même en très bonne santé, une femme enceinte fera preuve de sagesse en ne se rendant pas dans un pays à risque, aussi bien pour sa sécurité physique que celle de son enfant. Une fois arrivée à destination, elle doit être particulièrement vigilante par rapport à son alimentation et à l’eau qu’elle boit pour ne pas attraper la tristement célèbre diarrhée du voyageur ou la tourista. Elle doit aussi s’astreindre à se laver les mains le plus souvent possible, à ne pas consommer des aliments à base de lait non pasteurisé. Et comme personne n’est à l’abri des maladies, la femme enceinte qui voyage doit contracter une assurance santé incluant le rapatriement.
Dans l’avion ou dans la voiture, pour les longs trajets, de 6h ou plus, elle doit porter des bas de contention, de préférence de classe 2 pour une pression à la cheville de 15 à 30 mmHg. Il vaut mieux choisir les modèles qui montent jusqu’à mi-cuisse, autrement plus confortable. Et avant tout cela, il est fortement conseillé à la femme enceinte de ne choisir que des destinations proches, où des infrastructures sanitaires sont excellentes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *