Contrer le jet-lag pour mieux apprécier le voyage

Partir au loin, dans un pays ensoleillé d’un bout de l’année à l’autre, pour profiter de plages divines et de mer d’un bleu azur, c’est magnifique, rien que d’y penser. Mais cela implique un long voyage qui signifie jet-lag. Heureusement, il y a des moyens et des astuces que l’on peut adopter pour savourer au mieux ses vacances et peut-être même le trajet lui-même.

Les astuces à adopter

Pendant le vol, il faut essayer autant que possible de se tenir droit pour ménager son dos et faire quelques exercices dorsaux à l’arrivée. Pour les jambes, ne pas hésiter à se lever et à marcher dans les allées et une fois à destination, pratiquer une activité physique légère pendant une poignée de minutes afin de réveiller le corps et le mettre en contact avec l’environnement ambiant qui sera le sien durant le séjour.

Libérer son souffle

Dans l’avion, respirer de manière consciente peut être une aide très efficace. On incline son siège et on commence par installer une respiration basse. On inspire tout en gonflant son ventre et on expire en le dégonflant. On fait en sorte que le thorax reste immobile. Pour que ces exercices se passent au mieux, il vaut mieux voyager avec des vêtements amples et confortables. Et pour contrer le jet-lag, on pratique la respiration rénale qui peut vraiment dynamiser l’organisme. Ce type de respiration prépare à l’action et permet de moins ressentir la fatigue due au vol. En position accroupie, on pose ses mains sur les lombaires et ses doigts sur la colonne vertébrale au niveau des reins. On inspire de manière à sentir ses reins gonfler et on expire lentement. Ce genre d’exercices donne d’excellents résultats si on les pratique une dizaine de fois, le jour de l’arrivée et les jours suivants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *